Enfant hyperactif : comment vous y prendre pour l’aider ? 

 

Jamais fatigué, toujours en activité, même dans son sommeil il est agité. L’enfant hyperactif est souvent jugé comme étant un enfant débordant d’énergie tout simplement, alors que c’est loin d’être le cas. Un enfant hyperactif est avant tout un enfant qui souffre, un mal que l’on connait surtout sous le nom de TDA/H ou encore Trouble Déficit de l’Attention/ Hyperactivité. Je vous propose ainsi de faire un rapide tour d’horizon sur ce symptôme. 

Comprendre ce type de syndrome

Un enfant hyperactif n’est pas seulement un enfant avec beaucoup d’énergie qui court partout. Oui, c’est vrai qu’il déborde d’énergie et ne tient jamais en place, mais cela ne signifie pas forcément qu’il est hyperactif.

Il y a d’autres facteurs qui entrent en compte quand on parle d’enfant hyperactif, dont un manque d’attention évident dans toutes les activités, une agitation importante et une impulsivité très marquée. L’agitation est souvent le premier signe qui alerte les parents.

Il ne faut cependant pas oublier que l’enfant hyperactif n’est jamais concentré dans ce qu’il fait. Il semble souvent dans les nuages et ne fait jamais vraiment attention. De plus, il est très impulsif. Il peut aimer un jeu et le détester la minute d’après.

Le souci avec ce genre de syndrome, c’est que l’on ne peut jamais dire exactement que l’enfant en est atteint ou pas sur une courte période. Si l’enfant développe certains de ces symptômes, c’est surtout vers ses 3 ans que cela commence à s’affirmer bien qu’aucun médecin ne peut donner un diagnostic précis vu que les symptômes peuvent changer d’un enfant à un autre surtout.

Que faut-il faire ?

Le plus triste, c’est que l’on ne peut pas guérir de ce genre de syndrome. Il faut juste apprendre à l’enfant à vivre avec. Le seul traitement que l’on peut donner ne permet ainsi que d’atténuer les symptômes ainsi que leurs effets dans la vie de l’enfant.

C’est un pédopsychiatre qui doit prendre en charge l’enfant, de l’établissement du diagnostic pour l’enfant à la prescription des médicaments nécessaires pour prendre en charge l’état de l’enfant. De nombreux autres spécialistes viendront l’assister dans sa tâche. En effet, l’enfant aura sans doute besoin de consulter un psychologue, un orthophoniste ou encore un psychomotricien.

Ce type de traitement réside ainsi entre deux axes, l’axe psycho-éducatif, indispensable pour que l’enfant ait un environnement éducatif adapté à l’enfant. C’est le plus important dans tous les cas. D’un autre côté, il y a l’axe médicamenteux, destiné surtout aux enfants pour qui la vie sociale et scolaire se trouve fortement affectée par les troubles causés par le syndrome.

Partager votre vote !


Aimes-tu cet article ?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Une réponse à “Enfant hyperactif : comment vous y prendre pour l’aider ? 

  1. Merci de ces quelques informations et conseils, j’ai un enfant de trois ans et il me semble que les symptômes sont réunis, cela dure depuis plusieurs mois, mais je ne sais pas si c’est le moment de consulter ou pas. Que me conseillez-vous de faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *