parrain

Être parrain ou marraine : mode d’emploi

Rite traditionnellement réalisé durant l’enfance, le baptême est un événement important tant dans la vie du bébé que des adultes qui l’accompagnent dans ce moment. Parrainer un enfant implique ainsi un véritable engagement personnel. Découvrez les rôles des parrains durant la cérémonie et dans la vie de tous les jours.

Le rôle du parrain ou de la marraine au quotidien

Si l’un des rôles des parrains est d’offrir une gourmette, un bracelet ou un pendentif pour marquer l’événement, ils ne se limitent pas au choix du cadeau (à ce propos : une jolie découverte pour les cadeaux pour bébé : ici).  Le parrainage crée un lien privilégié entre vous et votre filleul. En acceptant de parrainer en enfant, vous vous engagez à être présent pour lui tout au long de sa vie. La relation est basée sur la confiance et la complicité. Les parents sont libres de décider s’il préfère désigner un homme ou une femme, ou encore les deux pour parrainer leur enfant.

Par contre, il est indispensable de choisir une personne qui pourra développer de réelles affinités avec l’enfant. Celle-ci devra s’engager en toute conscience. Son rôle dans la vie du bébé ne doit pas être temporaire ou épisodique. Il ne doit pas non plus se limiter à quelques contacts par an.

La marraine ou le parrain endossent une grande responsabilité vis-à-vis du bébé. Ils se doivent de s’impliquer physiquement et moralement auprès de l’enfant, sans pour autant se substituer aux parents. Ils assistent aux moments importants de la vie de l’enfant comme les anniversaires, les remises de diplômes et les mariages. Il peut intervenir dans l’éducation, soutenir financièrement ou spirituellement l’enfant.

 

Avoir un parrain signifie pouvoir profiter de ses conseils sur des sujets que l’on ne souhaite pas aborder avec les parents ou pour avoir leur avis, tout simplement. S’ils le souhaitent et en accord avec les parents, les parrains peuvent également participer aux frais de scolarité de l’enfant. Ils l’accompagneront pendant leur enfance et leur adolescence, et savent rester disponible pour lui à l’âge adulte si nécessaire.

De par la place importante qu’ils occuperont dans la vie de leurs filleuls, il est courant de confier ce rôle à une personne proche de la famille. Il peut s’agir des meilleurs amis, d’un frère ou une sœur des parents, des grands-parents.

Lors du baptême religieux

Cet événement est un sacrement dans la foi chrétienne. Une messe est donnée en l’honneur de l’enfant baptisé. Pour marquer la solennité de l’engagement qu’ils prennent, les parrains et marraines participent activement aux différents rites durant la cérémonie. Ils sont notamment invités à lire une prière, des versets bibliques ou un poème en l’honneur du bébé. Ils devront également exprimer leur engagement devant la famille et les amis présents. Selon la religion, ils seront amenés à prêter serment ou à discourir sur le rôle qu’ils envisagent de tenir dans la vie du bébé.

Cet événement étant un acte de foi, ils s’engageront à accompagner l’enfant dans sa vie chrétienne. Ils pourront lui enseigner les valeurs et les principes liés à leur confession. Ils les soutiendront dans les moments marquants comme la première communion, la confirmation, ou encore le catéchuménat. Les parrains jouent ainsi un rôle de guide. Leur engagement est à la fois moral et spirituel. Aussi, chaque confession de foi impose de remplir des conditions spécifiques pour endosser le rôle. L’église catholique exige notamment que les personnes choisies pour parrainer l’enfant aient plus de 16 ans. Qu’ils soient de confession catholique et qu’ils soient eux-mêmes déjà baptisés pour mieux comprendre les implications de leur engagement.

Dans la religion catholique, les parrains sont chargés de présenter le bébé à baptiser au prêtre durant la cérémonie. Si les parents ont choisi deux personnes pour parrainer leur enfant, il revient à la femme de porter lors du baptême proprement dit. Le parrain devra, quant à lui, allumer un cierge pour le bébé. A la fin de la cérémonie, un certificat de baptême signé par les parents et les parrains sera remis à la famille.

Lors du baptême civil

Cette cérémonie offre une alternative pour baptiser un enfant si vous n’êtes pas croyants. L’événement a un caractère laïc et sera officialisé par un certificat de parrainage. Ce document mentionne le nom de toutes les personnes impliquées dans la cérémonie et les engagements pris par chacun. Il précisera la décision des parents de désigner un tiers pour prendre en charge et protéger l’enfant en cas de défaillance involontaire. Une fois signé, il sera édité en trois exemplaires destinés aux parents, aux parrains et à l’enfant.

Il faut toutefois savoir que les obligations des parrains sont purement symboliques, tout comme pour un événement religieux. Les engagements pris par les marraines et parrains n’ont pas de valeur légale. La cérémonie ne sera pas enregistrée à l’état civil, même si elle est célébrée à la mairie. Les parents peuvent néanmoins désigner les parrains et marraines comme tuteurs par un acte notarié. Indépendamment du parrainage, le tuteur suppléera les parents en cas de décès ou s’ils sont dans l’incapacité de s’occuper de l’enfant. Le choix des parents devra alors être approuvé par un juge des tutelles. Il s’assurera que les parrains sont parfaitement qualifiés pour endosser le rôle de tuteur.

S’ils n’ont pas l’aspect rituel d’une cérémonie religieuse, les baptêmes civils respectent un certain cérémonial. Celui-ci est par contre plus simple. La célébration se tient dans la salle des fêtes en présence des parents, des personnes choisies pour parrainer l’enfant, et éventuellement de témoins.

Durant cette étape, les parrains n’ont aucun rôle spécifique à jouer. Les officiants commenceront par parler des origines de l’événement. Ils rappelleront ensuite les responsabilités qu’ils acceptent. Les personnes désignées par les parents pour le rôle seront alors invitées à confirmer leurs engagements. Si elles le souhaitent, elles peuvent réciter un petit discours sur l’enfant et l’événement.

Que vous participiez à une cérémonie civile ou religieuse, parrainer un bébé est considéré comme un engagement solennel. En acceptant le rôle, vous serez liés moralement à l’enfant et l’accompagnerez dans sa vie quotidienne et spirituelle, de l’instant où il est baptisé jusqu’à l’âge adulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *